Un simple sandwich (a simple snack)

Leçon vidéo pour apprendre à parler français

Chloë is at a fast food restaurant. She wants to order a burger. Robert, the boy who works behind the counter, is giving her many options to choose from. Chloë is not really sure what she wants on her burger. But when she finally completes her order, she realizes something is missing ...

FR : Chloë est dans un restau snack, elle veut commander un hamburger. Robert, l'employé du comptoir, lui propose de nombreux choix pour sa commande. Chloë n'est pas très sure de ce qu'elle veut.  Elle finit par se décider, mais au moment de payer, elle découvre qu'il lui manque quelque chose ...

Videos in this lesson

  • Watch and listen
  • Understand
  • Speech bubbles
Want more FREE exercise videos for this lesson ?
Just enter votre email here :
Already subscribed ? Click here

Conversational French phrases and expressions

  • Que puis-je faire pour vous ?
  • Je voudrais ...
  • S'il vous plaît
  • D'accord
  • Sur place
  • A emporter
  • Très bien ...
  • Je crois que je ...
  • Je vais prendre ...
  • Je suis désolé(e)
  • Vous voulez ... avec / avec ça ?
  • Mettez moi ...
  • Je sais pas ...
  • Vous prendrez ...
  • Et une portion de frites !
  • Autre chose ?
  • Ce sera tout
  • Ça vous fait ...
  • Génial ...
  • Il ne manquait plus que ça ...

Spoken French Lesson Notes (ENG)

This expression is used very frequently in retail and services in France when welcoming a customer, and means "what can I do for you ?" Variants often used include :


"Que puis-je pour vous ?" (omitting "faire")
"Puis-je vous aider ?" (can I help you ?)
"Comment puis-je vous aider ?" (how can I help you ?)

For example, if you call a restaurant for ordering food in French, the person answering the phone may say "(name of store) bonjour, que puis-je faire pour vous ?

When you want to ask for something politely, instead of saying "je veux" you typically use "je voudrais" (conditional tense, e.g. I would like), a less direct and abrupt way of asking.

For example, when ordering food in French, you typically say "je voudrais un steak tartare s'il vous plait". Note you often add "s'il vous plait" at the end of a sentence that starts with "je voudrais".

In this dialogue about ordering food in French, the clerk asks the customer "sur place ou à emporter ?" (for here or to go ?) In this context, "sur place" means for eating here, in the restaurant, as opposed to "à emporter", which means for take away (the order).

"Sur place" can also be used in different contexts. For example, you can say :
"je vais voir sur place" 
e.g. I'm going to check it out on site, at the place.

Another example :
"on va au cinéma ce soir, on dinera sur place"
This means, we'll have dinner on site at the movie theater, or nearby.

Thus, in general, "sur place" means "there at the place".

This is a common French expression to indicate hesitation among several options. In this dialogue, as she's ordering food in French, Chloë says :

"je crois que je vais prendre le pain normal". 

This may indicate she's not completely sure about what she wants to order, which is why she uses "je crois que je vais prendre" instead of just "je vais prendre". The restaurant clerk understands she wants the normal bread, but he can tell it was a hard decision for her.

Another example : someone asks you what you want to order saying :

"tu veux du thé?" 

You may reply "je crois que je préfère un café". In this case , what you really mean is "je préfère un café", but it's a polite thing to indicate some hesitation, as if the proposed tea would have been an acceptable alternative as well, thus softening your refusal somewhat.

Towards the end of the dialogue on ordering food, Cloë says :

"je crois que j'ai oublié mon porte-monnaie". 

In this case "je crois que" does not reflect indecisiveness nor a polite phrase. Chloë has just realized she forgot her wallet and is reluctant to break the news to the clerk. 

Here again, "je crois que" acts as a language softener as she announced the bad news.

Right after Chloë orders her sandwich, the clerk asks :

"vous voulez ketchup, moutarde, mayonnaise avec ?"

"Avec ?" here means "avec votre sandwich ?", it's a contracted way of referring to the sandwich. 

Example : 

"je t'apporte un café. Tu veux du sucre avec ?" 

which means, "do you want sugar with your coffee ?" You can only finish your sentence with "avec" if you've just mentioned the object that's being accompanied. In the previous example, we mentioned coffee right before saying "avec ?"

Later in the French dialogue about order food, the clerk asks Chloë :

"vous prendrez des frites avec ça ?" 

That's another way of saying the same thing. He could have also said :
"vous prendrez des frites avec ?"

since Chloë just ordered a sandwich a moment earlier.

As she's ordering her food, Chloë says :

"mettez-moi juste un peu de ketchup" (give me just a little bit of Ketchup)

meaning, "mettez-moi du ketchup dans mon sandwich" (in my sandwich)

Here Chloë says :  "euh, je ne sais pas ..." to express hesitation, as she's still making up her mind about what to order (see next phrase comments). She might have continued by saying, for example :

"Euh, je ne sais pas ... je crois que je vais prendre de la salade …"

She uses the word "juste" to let the clerk know she only wants ketchup, but none of the other items the clerk listed (mustard, barbecue sauce, mayonnaise)

At one point Chloë says :

"euh, je ne sais pas ..."

to express hesitation, as she's still making up her mind about what to order. She might have continued by saying, for example :

"Euh, je ne sais pas ... je crois que je vais prendre de la salade …"

As she's ordering food in French, Chloë says : 

"... mais pas d'oignons s'il vous plait" (but no onions please)

This phrase comes after "donnez-moi une peu de …" (give me a little...), followed by "mais pas d'oignons", meaning "ne me donnez pas d'oignons" (don't give me onions). 
It's a shortcut often used in spoken French. 

She might have also said as a standalone sentence :

"Pas d'oignons s'il vous plait !" 

which means "je ne veux pas d'oignons dans mon sandwich" (I don't want onions in my sandwich), or "ne me mettez pas d'oignons" (don't put onions in my sandwich).

As Chloë adds french fries to her order, the clerk says :

"et une portion de frites !" (and one order of french fries)

This is a common way in restaurants and bars to confirm out loud the latest item the customer has just ordered. Here, it means "so I'm adding an order of french fries to the items you've already put on your order".

For example, you've just ordered two beers, and now you order a ham and cheese sandwich. The waiter confirms your addition saying

"et un jambon fromage !"

He may even shout it out loud to the kitchen staff to get the order rolling.

As the customer is ordering food, the clerk uses a shortcut to say "would you like anything else ?" :

"Autre chose ?" (anything else ?)

The customer normally responds by adding to his order, e.g. :
"Oui une salade s'il vous plait" (yes, I'll have a salad please) 

or close his order e.g. :
"non ce sera tout" or "non c'est tout" (no, that'll be all), meaning the customer is done with her order and is ready to pick it up.

"Ça vous fait (price)" is used very frequently in retail to let the customer know the total amount she has to pay. In this dialogue about order food in a restaurant, the clerk says :

"ça vous fait 7,20 euros" 

and waits to take the customer's payment. 

He might alternatively say :

"ça vous fera" or "cela vous fera" 7,20 €.

This is a very commonly used phrase in spoken French to express exclamation, suprise, ou annoyance.

In our conversation at a restaurant the clerk is annoyed because he's wasted a lot of time taking the customer's order and now needs to cancel it because she has no money for paying. He expresses his frustration and irritation.

Another example of using oh la la: suppose you see someone realizing an incredible sports performance, you say :

"oh la la ! Quelle exploit !" (what a performance).  In this case, it's amazement and admiration you're expressing. "Oh la la !" is used very often by French speakers and in various contexts.

While Chloë is ordering food, another customer is waiting in line for his turn. When he hears that Chloë forgot to bring her wallet and has no money for paying, he says :

"Génial ... il ne manquait plus que ça !" (great, just what we needed !)

"Génial" is used in an ironic way, exactly the opposite of what the man means. What he really means is what a pain she is, what an air head ! She made us waste all this time for nothing.

He adds :

"il ne manquait plus que ça!" (just what we needed)

a very common expression in informal spoken French. What this means is, it was bad enough to have to wait for her to make up her mind and complete her order, on top of that she has no money for paying !

This expression is typically used in response to an annoying piece of news (here, she forgot her wallet).

So for example, I've planned a picnic for Saturday, but the weather forecast now says it's going to rain that day. I say :

"oh non ! Il ne manquait plus que ça !" 

expressing my frustration. 

You can also use this expression when some bad news comes on top of an already painful situation - as is the case in our dialogue.

Chloë might have simply said :

"je suis vraiment désolée"

But using "Désolée ... Vraiment ...", she expresses her apologies and regrets for leaving her wallet at home more strongly and sincerely.

We can feel she's contrite, ashamed and embarrassed as she can feel both the employee and the other customer are quite frustrated and annoyed.

Spoken French Lesson Notes (FR)

Cette expression s'emploie beaucoup dans le commerce et le service.  Elle signifie "que désirez-vous ?", "de quoi avez-vous besoin ?", "que cherchez-vous", "que voulez-vous acheter ?"  Une autre expression couramment utilisée est "puis-je vous aider ?" ou encore "comment puis-je vous aider ?".

On peut également omettre le mot "faire" et dire "que puis-je pour vous ?"  Par exemple si vous appellez un magasin au téléphone pour demander un renseignement, la personne qui répond vous dira "Magasin XYZ, que puis-je pour vous ?"

Pour demander quelque chose avec politesse, au lieu de dire "je veux …" on utilise généralement "je voudrais" (au conditionnel).  C'est une manière moins brutale de demander.   Par exemple, au marché vous direz "je voudrais un kilo de pommes de terre".  On ajoute souvent "s'il te/vous plait" à la fin d'une phrase qui commence par "je voudrais".

Dans ce dialogue en francais simple, l'employé demande à la cliente "sur place ou à emporter ?".  Ici, "Sur place" signifie : à consommer ici, dans le restaurant. C'est par opposition à "à emporter" qui signifie que la cliente veut emporter la commande dans un paquet, elle ne la mangera pas dans le restaurant. 

"Sur place" peut être aussi utilisé dans d'autres contextes.  Par exemple, on dira "je vais voir sur place" ce qui signifie "je vais à l'endroit concerné pour voir".  Autre exemple, "on va au cinéma ce soir, on dinera sur place", ce qui veut dire, on dinera sur les lieux du cinéma, ou à coté.  Donc en général, "sur place" signifie "à l'endroit en question".

Cette expression courante s'utilise pour indiquer une hésitation entre plusieurs choix.  Dans ce dialogue en francais simple, Chloë dit "je crois que je vais prendre le pain normal".  Cela peut signifier qu'elle n'est pas à 100% sûre de son choix, elle dit "je crois que" au lieu de dire directement "je vais prendre".  L'employé comprend que Chloë a choisi le pain normal, mais aussi qu'elle a hésité.

Autre exemple : si quelqu'un vous demande "tu veux du thé?" vous pouvez répondre "je crois que je préfère un café".  Dans ce cas cela signifie "je préfère un café", mais c'est une forme de politesse de montrer une hésitation, cela signifie que vous pourriez également accepter le thé proposé.  Cela adoucit le refus.

Vers la fin du dialogue en francais simple, Chloë dit "je crois que j'ai oublié mon porte-monnaie".  Il ne s'agit pas dans ce cas d'une hésitation ou d'une formule de politesse, Chloë se rend compte de son oubli mais a du mal à l'avouer.  Ici encore, "je crois que" sert à adoucir l'annonce de la nouvelle...

Ici, "avec ?" signifie "avec votre sandwich ?".  C'est une manière abrégée de le dire.  Exemple : "je t'apporte un café.  Tu veux du sucre avec ?" ce qui veut dire "tu veux du sucre avec ton café ?"  On ne peut utiliser "avec" seul que quand on a parlé précédemment de l'objet concerné.  Dans l'exemple précédent, on mentionne le café juste avant de dire "avec ?"

Plus tard dans le dialogue en francais simple, l'employé demande à Chloë "vous prendrez des frites avec ça ?" Il pourrait également dire "vous prendrez des frites avec ?".  C'est une variante.

Chloë dit "mettez-moi juste un peu de ketchup", elle veut dire "mettez-moi du ketchup dans mon sandwich". 

A noter qu'elle utilise le mot "juste" pour exprimer qu'elle veut uniquement du ketchup et rien d'autre de la liste énumérée par l'employée (ketchup, moutarde, sauce barbecue). 

"Je ne sais pas ..." est également utilisé pour exprimer une hésitation, une réflexion avant de se décider. Pendant que Chloë réfléchit à son choix elle dit "euh, je ne sais pas…"   Elle pourrait continuer en disant "je crois que je vais prendre de la salade …"

Cette expression signifie, "je ne veux pas de …"  Dans ce dialogue en francais simple, Chloë dit "Mais pas d'oignons s'il vous plait", en d'autres termes "je ne veux pas d'oignons dans mon sandwich". Ou encore "ne me mettez pas d'oignons s'il vous plait".

L'expression fait suite au début de la phrase "donnez-moi une peu de …". La suite signifie donc "ne me donnez pas d'oignons".  C'est un raccourci qu'on utilise souvent en français parlé.

Cette formule signifie "j'ajoute une portion de frite aux éléments que vous avez commandés précédemment".  On l'emploie couramments dans les restaurants et bars lorsqu'un client commande quelque chose de plus. 

Par exemple, si vous venez de commander 2 bières et vous demandez en plus un sandwich jambon fromage, le serveur confirmera cet ajout en disant "Et un jambon fromage !"  Il peut parfois le crier directement au personnel de la cuisine pour lancer la commande.

L'employé utilise un raccourci pour dire "vous désirez autre chose ?"  La réponse du client à cette phrase est généralement d'ajouter quelque chose à sa commande, par exemple "oui, une salade s'il vous plait", ou bien de conclure la commande en disant "non ce sera tout" ou "non c'est tout".  Cela signifie que le client ne souhaite rien ajouter et est prêt à récupérer sa commande.

Cette formule est également très couramment utilisée dans les commerces pour annoncer au client le total à payer.  Dans le dialogue en francais simple l'employé du fast-food dit "ça vous fait 7,20 euros" et attend d'encaisser l'argent de la cliente.  Il pourrait dire aussi "ça vous fera" ou "cela vous fera" 7,20 €.

Cette expression très utilisée en français parlé peut exprimer une exclamation, un étonnement, ou un agacement.  Dans le dialogue l'employé est agacé car il a perdu beaucoup de temps à prendre la commande et va devoir l'annuler.  Il exprime donc sa frustration et son énervement.

Autre exemple :  vous voyez quelqu'un accomplir un exploit sportif : vous dites "oh la la ! quel exploit !" Dans ce cas, c'est l'étonnement et l'admiration que vous exprimez.  "Oh la la !" est utilisé très souvent par les français dans de nombreux contextes.

Dans ce dialogue en francais simple, un deuxième client attend son tour pendant que Chloë passe sa commande.  Lorsqu'il entend que celle-ci a oublié son porte-monnaie et n'a pas d'argent pour payer, il dit "Génial … Il ne manquait plus que ça !"  Ici, "génial" est utilisé ironiquement.  C'est exactement l'inverse que veut dire le client.  Il veut dire "quelle catastrophe", "quelle enquiquineuse !", "quelle tête en l'air !", "elle m'a fait perdre tout ce temps pour rien !"

Il ajoute "il ne manquait plus que ça!", une expression très courante en français parlé informel.  Ici, cela signifie "c'était déjà pénible d'attendre qu'elle se décide et termine enfin sa commande, mais en plus, elle n'a pas d'argent pour payer !"   Cette expression est souvent utilisée en réaction à une mauvaise nouvelle.

Par exemple, j'ai prévu un pique-nique samedi, mais j'apprends par la météo qu'il va pleuvoir ce jour là.  Je dis "oh non ! Il ne manquait plus que ça !"  pour exprimer mon mécontentement.  On emploie aussi cette expression quand une mauvaise nouvelle vient s'ajouter à une situation dejà pénible, comme c'est le cas dans ce dialogue.

Chloë pourrait simplement dire "je suis vraiment désolée", mais disant "Désolée ... Vraiment ..." elle exprime ses excuses et son regret pour l'oubli de son porte-monnaie avec plus de force et de sincérité.  On sent qu'elle est vraiment navrée, car elle voit bien que l'employé et le client sont agacés par cet oubli, et elle est très gênée de cette situation.

Posted in
2 comments on “Un simple sandwich (a simple snack)
  1. nikkifaulkner says:

    please figure out how to leave the bubbles up long OR have a script cause I am getting old and I cannot remember the lines 🙂

    • Equipe BlaBla Français says:

      Hi Nikki, the full transcript PDF for the lesson becomes available to you as soon as you complete all the videos in the lesson. The reason for this is that having access to the full transcript before watching / listening to the videos typically gets in the way of good pronunciation ! Reading written words before hearing them spoken goes against the very imitation method so effective for learning spoken languages. Of course you can easily cheat the system by clicking the orange button underneath each video as if you’d watched the video in full, and quickly get to the transcript this way. But its’s best to really do the videos before reading the transcript – you do have the bubbles video to give you some written support (albeit briefly) quite early in the lesson sequence (third video in each lesson). Hope this helps !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Loading...